Témoignage

Aurélie, 35 ans (60)

Cela faisait un peu plus d'un an que je maigrissais sans aucune raison, j'avais également très soif et envie d'uriner très souvent. Cela ne m'inquiétait pas plus que ça. En janvier 2016, suite à une visite chez le médecin, celle-ci m'a prescrit une prise de sang pour voir ma glycémie à jeun. Verdict : diabète donc mise sous metformine et suivi par une diététicienne.

Au mois de février, ma glycémie a légèrement baissée mais pas suffisamment pour mon médecin qui m'a mis sous antidiabétique oral et m'a conseillé d'aller voir un diabétologue. Rendez-vous pris pour début mars où j'ai été hospitalisée en diabétologie pour une mise en place d'un traitement sous insuline lente et agent hypoglycémiant. Le traitement a fait son effet puisque de 11.7 en mars, mon HbA1c est descendue à 5.7 en juin. Le diabétologue m'a alors dit d'arrêter l'insuline lente mais de surveiller ma glycémie sur 3 semaines pour vérifier qu'elle n'augmente pas trop.

 

Cela fait une semaine que je l'ai arrêté mais je ne me sens pas bien. De 1.06 à jeun avec l'insuline lente, ma glycémie est montée à 1.26. Le week-end dernier, j'ai fais quelques excès, pas énormes mais bon. C'était la kermesse de mes neveux donc repas sur place, saucisse frites avec une part de gâteau en dessert. Je suis quelqu'un d'assez stressée et je fais pas mal d'angoisse depuis que je sais que je suis diabétique. Du coup en rentrant vendredi, je me suis injecté de l'insuline lente, j'ai fait la même chose samedi et hier. Je n'ose plus faire d’excès de peur que ma glycémie n'augmente de trop. Voilà c'est ma vie de nouvelle diabétique...

 

Crédit photo : © Fotolia - Piotr Marcinski

Photo d'illustration

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi