Le manque de vitamine D impliqué dans les maladies cardiovasculaires chez les diabétiques

Une équipe américaine de l’université Washington de Saint-Louis (Missouri) vient de publier une étude sur le rôle possible de la vitamine D chez les patients diabétiques. Certaines données avaient déjà mis en évidence que les diabétiques ont une déficience de 20% du taux de vitamine D, et que cela double le risque de développer une maladie cardiovasculaire.

Dans un travail précédent, les scientifiques de Saint-Louis avaient déjà montré que ce processus est lié au métabolisme des macrophages, des globules blancs qui s’attachent aux artères.

La vitamine D protège les artères des diabétiques

Aujourd’hui, ces mêmes scientifiques proposent un mécanisme possible. Les personnes diabétiques ont une inflammation des vaisseaux sanguins, le diabète transformant certains globules blancs en macrophages qui se collent aux parois des vaisseaux. Chez les personnes diabétiques ayant une déficience en vitamine D, ce processus est accéléré et les macrophages se lient avec le cholestérol, ce qui entraîne une obturation des artères.

 

Les chercheurs ont montré que l’ajout de vitamine D sur des macrophages isolés supprime leur adhésion.


Ce travail indique que la supplémentation en vitamine D est une piste pour diminuer les risques de développer une maladie cardiovasculaire chez les personnes diabétiques

Sources :
Journal of Biological Chemistry 9 Nov 201 2; 287(46):38482-94
Vitamin d suppression of endoplasmic reticulum stress promotes an antiatherogenic monocyte/macrophage phenotype in type 2 diabetic patients.
Riek AE, Oh J, Sprague JE, Timpson A, de Las Fuentes L, Bernal-Mizrachi L, Schechtman KB, Bernal-Mizrachi C.

 

Journal of Steroid Biochemistry and molecular biology J Steroid Biochem Mol Biol. Juil 2010 Jul;121(1-2):430-3.
Vitamin D regulates macrophage cholesterol metabolism in diabetes.
Riek AE, Oh J, Bernal-Mizrachi C.


Auteur : Loïc Leroux
 

Pour soutenir la recherche :

 

Je fais un don