Mesurer l'IMC (indice de masse corporelle) pour prédire le risque cardiaque

La maladie cardiaque est responsable d'environ 75% des décès chez les patients diabétiques. Il est donc intéressant de disposer d'un moyen de prévenir le risque cardiaque avant que les premiers symptômes, voire l'infarctus, n'apparaissent.

Or une équipe américaine vient de publier les résultats d'une étude utilisant la tomodensitométrie (ou scanner) chez des patients diabétiques de type 2. Ces chercheurs ont pu mettre ainsi en évidence que le volume de la plaque d'athérome dans l'artère coronaire (marqueur de problèmes cardiaques) est directement lié à l'Indice de Masse Corporelle (IMC).


Ce constat pourrait amener les médecins à pratiquer des examens cardiaques chez les personnes diabétiques à IMC élevé, même si celles-ci ne se sont pas plaintes de problèmes cardiaques. De plus, les traitements qui ne font pas grossir devraient être privilégiés pour réduire le risque cardiaque.

Source : American Heart Association scientific session2013 : Body Mass Idex may predict heart disease risk for type2 diabetic patients new study finds.

 

Auteur : Loïc Leroux