Journée Mondiale du diabète : parcours de santé, de la théorie à la pratique

24 octobre 2013

Le parcours de soin fait partie des priorités de la Stratégie Nationale de Santé présentée le 23 septembre dernier par la Ministre des Affaires sociales et de la Santé.
Pour la Fédération Française des Diabétiques, il s’agit d’un parcours de santé personnalisé construit avec le patient répondant à ses besoins facilitant la coordination des acteurs.

La Journée Mondiale du Diabète (14 novembre) est l’occasion pour la Fédération Française des Diabétiques d’engager le débat public sur l’organisation de notre système de santé et cette année plus particulièrement sur le parcours de santé pour les patients atteints de diabète.


Ce débat à l’Assemblée Nationale, s’appuiera sur l’ensemble des recommandations émises par le rapport « des sages ». Selon Gérard Raymond, Secrétaire Général de la Fédération Française des Diabétiques « la situation actuelle ne facilite en rien la coordination des soins. Le parcours de santé doit être personnalisé, il doit s’organiser non pas autour mais avec le patient, et répondre à ses besoins ». « C’est aussi l’occasion d’identifier les obstacles… et les vaincre ensemble afin de mettre en oeuvre le parcours de santé, désormais souhaité par tous» précise Alain Coulomb, président de Coopération Santé.


D’autre part, le diabète ne saurait rester cette épidémie silencieuse décrite dans le dernier livre collectif «Le diabète, une épidémie silencieuse ». Avec plus de 3,5 millions de personnes touchées, coûtant 18 milliards d’euros par an, il est grand temps de décréter la mobilisation contre cette maladie qui touche 400 nouveaux cas par jour.

La prévention des populations à risque, souvent défavorisées, la prise en charge des personnes diabétiques, leur parcours de santé personnalisé et la coordination des acteurs médico-­‐sociaux, sont autant de priorités qui doivent permettre à notre système de santé d’évoluer vers plus d’efficience et d’humanisme.

Documents associés