Sécurité routière : oui, discrimination : non.

23 juillet 2009
L’émotion suscitée par une tragédie de la route ne doit pas être utilisée pour déformer l’analyse et la résolution d’une réelle question de sécurité publique. En tant qu’acteur de santé, l’AFD appelle à la discussion et à la responsabilisation des personnes atteintes de pathologies chroniques, dont elle défend les capacités de réflexion et d’autonomie et refuse toute stigmatisation.

Documents associés