Victimes du Médiator : pour un fonds d’indemnisation

18 janvier 2011
L’association des victimes des accidents médicaux (AVIAM), l’association de défense des personnes victimes des effets secondaires des médicaments destinés à lutter contre le diabète et/ou la surcharge pondérale (ADVM), l’association des victimes de l’isoméride et du médiator (AVIM), l’association des victimes des maladies nosocomiales (LE LIEN), l’Association française des diabétiques (AFD), le Collectif interassociatif sur la santé (CISS) et l’ UFC Que-Choisir réclament la mise en place d’un fonds d’indemnisation des victimes du Médiator seul susceptible d’apporter rapidement la compensation des dommages qu’elles ont subis.

Les associations souhaitent que ce fonds soit géré par l’Office national d’indemnisation des d’accidents médicaux et des affections iatrogènes (ONIAM) en associant étroitement les associations de personnes concernées dans la gouvernance de cette indemnisation, par le biais d’un conseil d’orientation auquel elles souhaitent participer.

Les associations réclament la réparation intégrale des préjudices subis par les victimes du Médiator.  

Elles demandent que le laboratoire Servier contribue au financement du fonds.

Les associations ne recommandent pas le recours à des transactions amiables directes avec le laboratoire Servier. 

Contacts presse :

 

AFD : Christiane Veiniere, 01 40 09 68 57- 06 75 69 77 38
CISS : Marc Paris, 01 40 56 49 42
AVIM : Dominique-Michel Courtois, 06 11 08 12 62,
Le LIEN : Rodolphe Alama, 06 75 86 10 12,
UFC Que Choisir : Marie Christine Brument,  01 44 93 19 84,
ADVM : José Duquenoy, 06 58 62 50 14 - 09 81 10 34 34
AVIAM : Marie-Solange Julia.

Documents associés