Analogue du GLP-1 : un traitement additionnel à l’insuline pour le diabète de type 1 ?

Les analogues du GLP-1 sont utilisés pour traiter le diabète de type 2, souvent en association avec de la metformine. Une étude américaine réalisée sur un petit groupe de patients montre que ce type de médicament peut aussi être utilisé pour le diabète de type 1.

Dans ce travail, 14 patients diabétiques de type 1 avec un bon équilibre glycémique (HbA1c = 6.5%) ont reçu des injections de liraglutide (commercialisé en France sous le nom de Victoza), un analogue du GLP-1.


Après une semaine, la glycémie à jeun est rééquilibrée, les doses d’insuline à injecter sont réduites d’un tiers, résultats qui se maintiennent si on poursuit l’expérience durant 24 semaines. Au bout de cette période, l’hémoglobine glyquée est passée de 6.5% à 6.1% et le poids des patients a légèrement diminué.


A l’arrêt du traitement au liraglutide, le diabète du patient revient en quelques jours à son stade initial.
Ce résultat serait dû à la réduction, par le GLP-1, de la sécrétion de glucagon. Une étude sur un plus grand groupe de patients va être menée pour confirmer ce résultat.


Ainsi les analogues du GLP-1 seront peut-être un jour prescrits pour les personnes diabétiques de type 1, en complément de l’insuline.

Source :
European Journal of Endocrinology. 2011 Juillet;165(1):77-84. Liraglutide as additional treatment for type 1 diabetes. Varanasi A, Bellini N, Rawal D, Vora M, Makdissi A, Dhindsa S, Chaudhuri A, Dandona P.


Auteur : Loïc Leroux

Crédit photo : © DIA - Fotolia.com