L’influence de l’obésité sur le diabète : disparités hommes - femmes

L’indice de masse corporelle (IMC) est un indicateur du surpoids. Il est calculé en divisant le poids par la taille au carré (taille en mètre). L’apparition du diabète de type 2 est favorisée par un indice de masse corporelle important (IMC) supérieur à 30 kg/m2, limite caractérisant l’obésité. Les hommes sont-ils atteints de diabète pour un IMC inférieur à celui des femmes ?

Pour répondre à cette question, une équipe de l’Université de Glasgow (Ecosse) a analysé les résultats d’une étude menée sur 51 920 hommes et 43 137 femmes diagnostiqués avec un diabète depuis moins d’un an.


Ils ont ainsi pu montrer que, pour tout âge, l’IMC moyen des hommes nouvellement dépistés diabétiques était plus faible que celui des femmes de l’étude (31.83 kg/m2 pour les hommes, 33.69 kg/m2 pour les femmes).


Pour les scientifiques, ce risque accru chez les hommes est lié à la distribution des graisses dans l’organisme : chez les femmes, l’apport de graisses est plus facilement stocké sous la peau, alors que chez les hommes, cet apport va plus être réparti vers l’abdomen et dans le foie. Or cette caractéristique favorise le diabète de type 2.


Cette étude a été menée sur des occidentaux, il reste à savoir si ce risque est transposable dans d’autres ethnies.

Source : Diabetologia. 30 Sept. 2011.
Do men develop type 2 diabetes at lower body mass indices than women?
Logue J, Walker JJ, Colhoun HM, Leese GP, Lindsay RS, McKnight JA, Morris AD, Pearson DW, Petrie JR, Philip S, Wild SH, Sattar N; on behalf of The Scottish Diabetes Research Network Epidemiology Group.

 

Auteur : Loïc Leroux

Crédit photo : © PeJo - Fotolia.com


 

Abonnez vous à la newsletter

 

Abonnez vous à Equilibre