Deux protéines impliquées dans la protection contre les maladies auto-immunes

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune, c’est-à-dire que ce sont les propres globules blancs du malade qui attaquent les cellules productrices d’insuline, les cellules bêta du pancréas. Une équipe australienne vient de mettre en évidence que deux protéines sont impliquées dans la protection contre ces maladies.

La première de ces protéines, appelées Bim, avait déjà été étudiée. Mais ces chercheurs ont montré qu’elle agit de concert avec une autre molécule appelée Puma. Ces deux composants ont pour caractéristique d’induire l’apoptose, c’est-à-dire la mort cellulaire programmée de leurs cellules-cibles, un processus impliqué dans la protection contre de nombreuses maladies dont les cancers.

 

Ainsi, les souris ne possédant pas ces deux composés développent rapidement des maladies auto-immunes.


L’association de ces deux molécules constitue une barrière pour détruire sélectivement les globules blancs réagissant contre les propres cellules du patient. Cette action permet de prévenir l’apparition des maladies auto-immunes. Cette équipe s’attache maintenant à transposer chez l’Homme ces résultats obtenus chez la souris.

Source : Immunity, 5 Sept 2012
The BH3-Only Proteins Bim and Puma Cooperate to Impose Deletional Tolerance of Organ-Specific Antigens.
Gray DH, Kupresanin F, Berzins SP, Herold MJ, O'Reilly LA, Bouillet P, Strasser A.

 

Auteur : Loïc Leroux
Crédit photo : © milkovasa - Fotolia.com

 

Pour soutenir la recherche :

 

Je fais un don