Effets opposés de deux enzymes sur l’utilisation du fructose

Le fructose est un sucre qui est largement répandu dans l’industrie alimentaire, notamment dans le sirop de maïs, appelé aussi sirop de fructose-glucose. On sait depuis des années que ce sucre est responsable de syndromes métaboliques tels que l’obésité, la résistance à l’insuline et le diabète.

Grâce à une étude qui vient d’être publiée, on comprend mieux les mécanismes de l’utilisation de ce sucre.


Dans l’organisme, le fructose est métabolisé par deux formes d’une enzyme, la fructokinase A et la fructokinase C. La dernière est produite dans les intestins, le foie et le rein, et a une forte affinité pour le fructose, ce qui entraîne l’accumulation de gras dans le foie, l’obésité et la résistance à l’insuline.


La fructokinase A est produite dans un plus grand nombre d’organes et n’entraîne pas les mêmes complications car elle a une affinité plus faible pour le fructose.


Dans une étude menée par une équipe internationale, les chercheurs ont montré que des souris ne produisant que la fructokinase C présentent de gros problèmes métaboliques (obésité, résistance à l’insuline, …) tandis que celles ne produisant aucune fructokinase ne montrent pas de complications.


Ainsi, des médicaments favorisant la fructokinase A et inhibant la fructokinase C permettraient, selon ces chercheurs, de mieux contrôler ces problèmes qui conduisent au diabète.

Source : Proceedings National Academy of Science 27 Février 2012
Opposing effects of fructokinase C and A isoforms on fructose-induced metabolic syndrome in mice
Takuji Ishimoto et al.

 

Auteur : Loïc Leroux
Crédit photo : © margo555 - Fotolia.com


Pour soutenir la recherche :

 

Je fais un don