Hypoglycémies : une piste de recherche pour les éviter

La crise d'hypoglycémie se manifeste par divers symptômes. Elle inquiète l'entourage et n'est jamais très agréable pour le patient diabétique. Elle est souvent un effet secondaire des traitements du diabète. Lutter contre ces crises permettrait d’améliorer la vie des patients. Des scientifiques viennent de dévoiler le rôle d’une hormone qui pourrait contrer ce phénomène.

Une hormone qui agit sur l'appétit et l'anxiété...

Une équipe internationale s'est intéressée  à une hormone appelée cholécystokinine (CCK), déjà connue pour son rôle dans la gestion de l’appétit et de l’anxiété. CCK est synthétisée dans une partie du cerveau nommée noyau parabrachial. Elle ne concerne qu’un petit nombre de cellules nerveuses mais elle pourrait jouer un grand rôle dans la gestion de la glycémie.

...mais aussi contre l'hypoglycémie

Pour les chercheurs,  cette hormone agit comme un capteur de glucose face à l’hypoglycémie. Sa libération entraîne dans l’organisme des changements qui luttent contre l’hypoglycémie. Ces scientifiques pensent donc que la recherche de molécules capables d’agir comme CCK serait intéressante pour lutter contre les crises d’hypoglycémie et leurs conséquences.

Source : Nature Neuroscience. Décembre 2014;17(12):1744-50
Leptin-inhibited PBN neurons enhance responses to hypoglycemia in negative energy balance.
Flak JN et al.

 

Auteur : : Loïc Leroux
Crédit photo : © Tyler Olson - Fotolia.com