La localisation des graisses entre les hommes et les femmes

La localisation du stockage des graisses est une différence génétique entre les hommes et les femmes.

Les hommes et les femmes ne stockent pas la graisse aux mêmes endroits. Chez les femmes, les acides gras sont surtout dirigés vers les hanches et les fesses, alors que chez les hommes, ils le sont au niveau abdominal.

Or, on sait que l’adiposité abdominale est liée à un plus grand risque de maladies cardiaques et de diabète. Une équipe de Floride s’est penchée sur les différences génétiques entre ces deux types cellulaires : les adipocytes du ventre et ceux des fesses.

Pour cela, ils ont comparé les gènes s’exprimant dans ces cellules. Ils ont trouvé 284 gènes s’exprimant différemment dans les deux types cellulaires, soit exclusivement chez les hommes (66), soit chez les femmes (159) soit chez les deux sexes (59). Ces gènes sont pour la plupart spécifiques du développement in utero.
Des études in vitro ont confirmé ces résultats.

Ainsi, la localisation des tissus gras n’est pas liée à l’environnement mais est génétiquement programmée. Avoir identifié ces gènes permettra de développer des traitements pour diriger spécifiquement le stockage des graisses et ainsi réduire les risques métaboliques

Source : Journal of  Clinical Endocrinology and Metabolism. Janvier 2013;98(1):362-71.
Distinct developmental signatures of human abdominal and gluteal subcutaneous adipose tissue depots.
Karastergiou K, Fried SK, Xie H, Lee MJ, Divoux A, Rosencrantz MA, Chang RJ, Smith SR.

 


Auteur : Loïc Leroux

Crédit photo : © Piotr Marcinski - Fotolia.com

 

Pour soutenir la recherche :

 

Je fais un don