La plus grande étude sur les gènes de susceptibilité au diabète de type 2

Les gènes de susceptibilité sont des gènes qui, à eux seuls ne provoquent pas d’affection, mais, comme dans le cas du diabète, qui font pencher la balance du côté de la maladie. Les études de génétiques sur ces gènes sont constituées de prélèvements d’ADN et d’enregistrement des constantes métaboliques des individus testés.

En comparant les profils génétiques et la santé des patients, on peut dresser une carte des gènes le plus souvent associés à un diabète. Ces recherches sont très codifiées donc, en comparant les études les unes aux autres, on peut augmenter le nombre de cas étudiés et donc trouver plus de gènes de susceptibilité.

 

C’est ce qu’un consortium de scientifiques vient de faire, étudiant ainsi la plus large population testée par rapport au diabète. Ce résultat a aussi pour caractéristique d’être multi ethnique. Ainsi, l’ADN de plus de 17 000 personnes atteintes de diabète de type 2 a été comparé à celui de 70 000 personnes non atteintes par cette maladie.
Les chercheurs ont ainsi mis en évidence environ 10 gènes de susceptibilité non décrits précédemment et confirmer 16 autres. Au total, ce sont 40 gènes de susceptibilité au diabète de type 2 qui ont été mis en évidence ces dernières années.
Ces analyses seront suivies de tests pour déterminer la fonction de ces gènes, ce qui sera très utile pour trouver de nouvelles cibles thérapeutiques contre cette maladie.


Source : The American Journal of Human Genetics, 09 Février 2012
Large-Scale Gene-Centric Meta-Analysis across 39 studies Identifies Type 2 Diabetes Loci
Richa Saxena et al.

 

Auteur : Loïc Leroux
Crédit photo : © paolo toscani - Fotolia.com


Pour soutenir la recherche :

 

Je fais un don