Un test simple mesurant l'acidocétose dans le souffle à l'étude

Des scientifiques anglais étudient la possibilité d'un test simple qui mesure l'acidocétose dans le souffle. Des résultats très prometteurs.

L'acidocétose, une conséquence du manque d'insuline

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune qui apparaît dans la moitié des cas durant l'enfance et l'adolescence. Lorsque les niveaux d'insuline sont trop bas pour utiliser le glucose, l'organisme dégrade les acides gras, produisant des corps cétoniques, dont l'acétone qui donne une haleine sucrée. L'accumulation de corps cétoniques dans le sang peut entraîner une complication : l'acidocétose.

Détecter l'acidocétose par le souffle : des résultats encourageants

Une équipe anglaise a demandé à 113 enfants et adolescents âgés de 7 à 18 ans de souffler dans un ballon pour mesurer le niveau d'acétone dans le souffle. Elle les a envoyés ensuite faire un test de glycémie et de niveau de cétones dans le sang pour vérifier la correspondance entre les deux mesures. Les résultats indiquent qu'il y a un lien statistique entre les niveaux d'acétone dans l'haleine et l'acidocétose mesurée dans le sang. De tels résultats laissent entrevoir la réalisation d'un test de détection de l'acidocétose par le souffle. Il faudra néanmoins de plus amples études pour valider un tel test.
 
Source : Journal of Breath Research, 2014; 8 (4)
Comparison of breath gases, including acetone, with blood glucose and blood ketones in children and adolescents with type 1 diabetes.
Tom P J Blaikie et al.

 

Auteur  : Loïc Leroux
Crédit photo : © rkris - Fotolia.com