Arrêt de production de la pompe à insuline implantable MiniMed 2007D

Le 17 août 2019, la société Medtronic a fait part de son intention de cesser de produire la pompe à insuline implantable MiniMed 2007D (MIP) d’ici au second semestre 2020. Depuis, l’ensemble des parties prenantes se mobilisent pour que des solutions pérennes soient mises en œuvre pour garantir l’entière protection des 250 patients diabétiques ayant recours à ce dispositif en France.

La Fédération Française des Diabétiques veille à ce qu’une solution soit retenue dans les meilleurs délais

La Fédération Française des Diabétiques, dans sa volonté d’être un facilitateur pour l’intérêt des patients, a enjoint Medtronic d’apporter une solution d’ici le 31 décembre 2019. À ce jour, nous savons que des négociations positives progressent avec d’éventuels repreneurs et qui devraient se conclure favorablement d’ici février 2020.

La Fédération reste vigilante pour qu’une annonce officielle inaugure l’année 2020 sur un rebond positif (y compris pour de nouveaux développements) pour tous ceux qui attendent beaucoup avec impatience. Si toutefois la réponse apportée par Medtronic ne s’avérait pas satisfaisante, la Fédération Française des Diabétiques se réservera le droit de mettre en œuvre des actions à l’encontre de l’industriel.


Pompe implantable MiniMed 2007D (MIP) - Source ANSM

De quoi s’agit-il ?
La pompe MIP est un dispositif médical permettant l’administration d’insuline par voie intrapéritonéale chez des patients adultes diabétiques de type 1 ne pouvant faire l’objet d’une administration sous-cutanée (y compris à l’aide d’une pompe) et souffrant fréquemment, ou de façon autrement inexpliquée, d’hyperglycémies ou d’hypoglycémies graves et récurrentes.

Quel est son mode de fonctionnement ?
La pompe MIP délivre de l’insuline directement dans la cavité péritonéale par de brèves et fréquentes pulsations, mimant le mécanisme physiologique du pancréas. Cela permet une absorption rapide et régulière de l’insuline et garantit un premier passage par le foie.Combien de patients l’utilisent en France ?Environ 250, soit plus de 80 % des patients utilisant ce dispositif en Europe.
 

Crédit photo : © Medtronic