Diabète et cicatrisation des plaies : une étude menée sur la cornée

Chez la personne diabétique, la cicatrisation des plaies est parfois plus difficile, notamment au niveau de la cornée. Une équipe américaine a étudié tous les gènes plus ou moins exprimés sur la cornée chez des modèles animaux de diabète 1 et 2 pour déterminer ceux ayant un rôle dans le diabète et ses complications.

Ainsi, ils ont pu montrer que la molécule TGFß3 est impliquée dans cette cicatrisation sur la cornée. La molécule étant affectée par l’hyperglycémie la cicatrisation se fait donc moins bien.
De plus, si on ajoute TGFß3 sur une plaie de la cornée, on voit que celle-ci cicatrise plus vite.

 

Cette découverte pourrait permettre de développer de nouveaux médicaments pour faciliter la cicatrisation.

Source : Diabetes Dec 2013
Source Genome-wide transcriptional analysis of differentially expressed genes in diabetic, healing corneal epithelial cells: hyperglycemia-suppressed TGFß3 expression contributes to the delay of epithelial wound healing in diabetic corneas Ilham Bettahi et al

 

Auteur : Loïc Leroux