Hypertension artérielle : le suivi du traitement encore insuffisant

A l’occasion de la journée nationale de lutte contre l’Hypertension Artérielle (HTA) du 16 décembre, le Comité français de Lutte contre l’Hypertension Artérielle (CFLHTA) a présenté les résultats de son étude FLAHS 2015 menée par Kantar Health auprès de plus de 6 000 Français de plus de 55 ans, dont 1 774 sont des hypertendus traités disposant d’un appareil d’auto-mesure.

L’essentiel des résultats :

  • 44 % des patients savent prendre correctement leur tension et la pratique de l’auto-mesure a évolué de 8 % en 5 ans.

Les patients hypertendus consultent davantage leur cardiologue :

  • 46 % ont consultés leur cardiologue au moins une fois dans l’année contre 19 % chez les non traités.

Si le contrôle tensionnel à domicile augmente, le niveau d’observance des patients hypertendus reste encore insuffisant :

  • 62 % des patients suivent leur traitement sur la totalité de la durée, sans jamais l’oublier et en respectant les doses prescrites.
  • Les femmes hypertendues sont plus observantes que les hommes.
  • Les patients de 65/79 ans sont les plus observants.


Le Comité Français de Lutte contre l’Hypertension Artérielle (CFLHTA) souligne que les traitements contre l’hypertension artérielle ont réduit considérablement le nombre de décès par accidents vasculaires cérébraux (AVC) en 20 ans. Une bonne hygiène de vie (perte de poids, arrêt du tabac et consommation de sel  limitée) doit être associée à ces traitements pour prévenir le risque cardiovasculaire.

 

Source : Communiqué de presse du Comité Français de Lutte contre l'Hypertension Artérielle (CFLHTA), 16 décembre 2015.