Le diabète de type 2 : une composante inflammatoire

Une équipe danoise vient de publier les résultats d’une étude sur l’aspect inflammatoire du diabète de type 2. Ce type de diabète se caractérise par une résistance à l’insuline et un défaut de sécrétion de cette hormone, ce qui empêche la diminution de la glycémie.

En comparant des cellules chez des souris obèses modèles de diabète et des souris minces sans diabète, ils ont pu montrer que des macrophages, un type spécifique de cellules immunitaires, envahissent le tissu pancréatique durant les premiers stades de la maladie. Ces macrophages produisent une grande quantité de cellules pro-inflammatoires, les cytokines, qui vont tuer des cellules productrices d’insuline, ce qui entraîne un diabète. Néanmoins, toutes les cellules produisant de l’insuline ne meurent pas. Cette découverte permet d’envisager des traitements anti-inflammatoires pour lutter contre les complications du diabète.

Source : Journal of Leukocyte Biology. 2014 Jan;95(1):149-60.
Accumulation of M1-like macrophages in type 2 diabetic islets is followed by a systemic shift in macrophage polarization.
Cucak H, Grunnet LG, Rosendahl A.

 

Auteur : Loïc Leroux