Les Crazy Mothers à l’assaut du Raid Amazones

Isabelle, Virginie et Elia, trois mamans aux vies bien chargées, ont relevé le défi du Raid Amazones, un trail nature 100 % féminin, multisports et accessible à toutes. L’édition 2017, s’est déroulée du 1er au 11 décembre dans les paysages magnifiques du Cambodge pour sa 16ème édition. Epreuves de course à pieds, VTT, canoë, course d'orientation, tir à l'arc : 185 équipes ont participé à ce raid qui allie sport, solidarité, écologie et découverte.

Pour Elia, la difficulté a été double car elle a dû gérer son diabète de type 1. En participant à ce raid, les Crazy Mothers (le nom de la fameuse équipe) ont choisi de soutenir la Fédération Française des Diabétiques : « Ce sera pour nous, les Crazy Mothers, l'occasion de les faire connaître et de parler de toutes leurs actions en faveur des personnes diabétiques. » déclarent-elles en cœur.

Animées toutes les trois par une passion commune pour l'aventure et les voyages, elles se sont lancées dans le projet du Raid Amazones avec énergie et plaisir !

« Nous sommes des sportives amateurs, mais notre esprit d'équipe et notre amitié sont notre force. Cette semaine a été palpitante, riche en rencontres humaines et culturelles. Nous nous sommes trouvées des ressources physiques et mentales inimaginables. »

Elia nous fait partager son expérience : « Je ne vais pas mentir, ça m’a demandé une certaine organisation. Tout d’abord j’ai réparti mon matériel pour les épreuves sportives : dans les Camel back de mes équipières il y avait des pompes de rechange (si la mienne s’arrachait), je portais l’insuline et la 3ème avait des bandelettes et testeurs en double pour faire les contrôles de glycémie, plus un stock incalculable de pâtes de fruits pour les resucrages durant l'effort. Toutes les demi-heures, je faisais une glycémie et j’adaptais ma prise de pâte de fruits en fonction du résultat. Je n’ai eu aucun problème d’hypoglycémie durant les courses. La seule difficulté que j’ai rencontré a été de gérer les 2 premiers jours au Cambodge à cause du manque de sommeil et de l’appréhension d’avant course : j’ai atteint des sommets en hyperglycémie ! Mais tout est rentré dans l’ordre après le 1er jour de trail. Grâce au soutien de mes coéquipières qui étaient parfaitement briefées sur la conduite à tenir en cas de malaise, du staff médical qui était au courant et très attentif à ma sécurité, j’ai été au bout de ce challenge incroyable. »
 

Découvrez l’équipe en images
 

Les Crazy Mothers ont terminé en belle 63ème place du classement : bravo à elles et un grand merci pour leur soutien.