Coronavirus (COVID-19) : ne jamais prendre de Plaquenil ® (Sulfate d'hydroxychloroquine) ni de Nivaquine ® (Chloroquine) sans un avis et une prescription médicale

Actuellement ce traitement est expérimental et uniquement réservé aux cas graves hospitalisés sous la responsabilité collégiale de l’équipe qui prend en charge les patients et sous réserve d’une information claire loyale et complète sur les alternatives thérapeutiques et les effets secondaires de ce traitement.

Le protocole nécessite impérativement le contrôle d’un électrocardiogramme avant et à 48h après la prescription. En plus des troubles du rythme cardiaques potentiels, il peut être responsable d’hypoglycémie et à long terme de problèmes rétiniens. Il a de nombreuses interactions médicamenteuses.

Le coronavirus peut également avoir des effets sur le cœur soit directement soit du fait d’une hypokaliémie (manque de potassium), ceci aggrave les effets arythmogènes de ces médicaments.

Déjà plusieurs cas de complications cardiaques liées à la prise inappropriée de ces médicaments ont été rapportés par les centres de pharmacovigilance.

Ce n’est en aucun cas un traitement préventif ni un traitement qui a été validé dans des formes non graves de COVID-19 non hospitalisées.
 

Lire la mise en garde sur le site de l'ANSM :

Plaquenil et Kaletra : les traitements testés pour soigner les patients COVID-19 ne doivent être utilisés qu’à l’hôpital - Point d'information