Aller au contenu principal

« OUI à la vaccination, NON aux idées reçues : contre la Covid-19, pour moi et pour mes proches, j’ai le pouvoir d’agir, je me vaccine »

En juillet 2021, près de 15% des personnes diabétiques n’étaient toujours pas vaccinées* alors que cette population présente un risque aggravé face à la Covid-19. Mobilisée, la Fédération Française des Diabétiques continue ses actions avec sa nouvelle campagne de sensibilisation née de l’étude DIABEPI. 

 

Pour rappel, courant 2021, le Diabète Lab de la Fédération Française des Diabétiques avait mené l’enquête afin de mieux comprendre les motivations des personnes diabétiques réticentes à la vaccination. Vous pouvez retrouver cette étude DIABEPI.

Les résultats, diffusés en juillet 2021, avaient montré que les populations les plus précaires étaient les plus réticentes à la vaccination, mais également les plus exposées en raison de facteurs de risque majorés. Les femmes et les jeunes diabétiques avaient été identifiés comme les personnes les moins disposées à se faire vacciner. Active et engagée à la bonne application des mesures de santé publique, la Fédération a décidé de lancer une campagne de communication dans l’objectif de sensibiliser ces personnes à se protéger.
 
Avec pour volonté de répondre aux questions des patients et de dissiper leurs doutes sur le vaccin, cette campagne de sensibilisation aborde aujourd’hui les différentes interrogations exprimées et les idées reçues :  dangerosité du vaccin, inefficacité, réaction allergique, grossesse…Elle s’appuie sur les messages véhiculés par les institutions.

Avec l’aide de ses 80 associations fédérées qui la composent et ses délégations, la Fédération Française des Diabétiques porte la cause de la vaccination auprès des patients. Comment ? Par la diffusion d’outils pédagogiques et ludiques sous format numérique : une brochure apportant des informations sur 10 idées reçues, 3 affiches déclinées aussi sur les réseaux sociaux et un guide permettant d’accompagner ce formidable réseau dans la transmission des messages de cette campagne.  Ces éléments de communication sont aussi téléchargeables sur notre site. Et bien sûr, les femmes et jeunes étant particulièrement actifs sur les réseaux sociaux, toutes ces informations de sensibilisation sont aussi relayées sur nos pages Facebook et Instagram. 

*Source : https://datavaccin-covid.ameli.fr/pages/details-pathologies/

 

 

Documents associés