Une nouvelle protéine impliquée dans la régulation de la sécrétion d’insuline

Une protéine, la fractalkine, augmente et restaure la sécrétion d’insuline par les cellules bêta du pancréas. Une équipe américaine de l’Université de San Diego vient de montrer que la fractalkine augmente la sécrétion d’insuline via son récepteur, CX3CR1.

La fractalkine se lie à son récepteur situé dans la membrane des cellules bêta, ce qui entraîne une augmentation de la sécrétion d’insuline par ces cellules.

 

La fractalkine améliore aussi la tolérance au glucose.
Lorsque le récepteur de la molécule est inactivé, la réponse de la cellule bêta est nulle.

Pour l’instant, il est impossible de dire si la diminution de la réponse à la fractalkine est impliquée dans la mise en place du diabète chez l’Homme, mais cette protéine ou un analogue pourraient être utilisés en traitement pour augmenter la sécrétion d’insuline dans le cas d’un diabète de type 2.

Source : Cell. 11 Avril 2013 ;153(2):413-25
The Fractalkine/CX3CR1 System Regulates ß Cell Function and Insulin Secretion.
Lee YS, Morinaga H, Kim JJ, Lagakos W, Taylor S, Keshwani M, Perkins G, Dong H, Kayali AG, Sweet IR, Olefsky J.

 


Auteur : Loïc Leroux