Une thérapie prometteuse permettant d’inverser le diabète chez la souris

Des chercheurs américains viennent de présenter des résultats montrant une inversion du diabète de type 1 chez la souris, inversion qui pourrait offrir de nouveaux espoirs thérapeutiques.

Le diabète de type 1, qui se déclare généralement durant l’enfance ou l’adolescence, représente environ 5% des cas de diabète. Il est déclenché par une attaque du système immunitaire contre les cellules productrices d’insuline.


Ces chercheurs se sont intéressé à une molécule appelée TLR4. En la stimulant avec un anticorps monoclonal, ils ont pu inverser le développement du diabète chez la souris non-obèse modèle de diabète de type 1. Le mécanisme correspond à une modulation du système immunitaire inné. En stimulant TLR4, ces scientifiques ont donc réussi à ce que des souris modèles recouvrent la santé, alors même qu’elles commençaient à présenter des symptômes de diabète. Pour que ce traitement soit efficace, il doit se situer dans la phase de développement de la maladie, phase courte chez la souris, un peu plus longue chez l’Homme. Il faudra des années pour que cela soit accessible mais il existe de nombreux stimulateurs de TLR4, dont un est déjà commercialisé.


Source : congrès ADA, 14 Juin 2014

Auteur : Loïc Leroux