Témoignage

Antoine, 22 ans (Alpes-Maritimes)

Je suis atteint d'un diabète qui a nécessité l'administration d'insuline pendant les premiers mois de ma vie, puis j'ai vécu sans aucun traitement jusqu’à l'âge de 21 ans. Je suis rentré à l'hôpital le 4 décembre 2012.

La réapparition de la maladie ne m'a pas empêché de passer mes examens universitaires une semaine après ma sortie d'hôpital, de faire la fête à Val-Thorens trois mois après et de grimper les cols des Alpes à vélo. Je fais du cyclisme depuis l'âge de 13 ans. Je peux dire à tous ceux qui liront ce message que j'ai vu beaucoup de cyclistes "en soi-disant bonne santé" avoir des défaillances, sans que j'en fasse, à cause des hypoglycémies.

 

Après 10 mois de traitement par 4 injections d'insuline par jour, je suis passé au traitement par comprimés et par une injection d'insuline lente. Je vis maintenant à Nice en étant très heureux, même s'il y a " des jours sans ". Je partage ma vie entre les études, le cyclisme et la fête. Je voudrais dire que l'on peut très bien vivre avec cette maladie, que l'on peut avoir des projets mais qu'il ne faut jamais la sous-estimer.

 

Je voudrais dire aussi qu'il faut faire du sport car celui-ci permet de mieux équilibrer les glycémies et calme les angoisses donc régule les changements d'humeur. C'est aussi une façon de se respecter. La réapparition de la maladie m'a permis de m'affirmer, de devenir plus fort et paradoxalement d'être devenu beaucoup plus extraverti.

 

Malheureusement, personne ne parle de nous mais ce n'est pas une raison pour se taire.

 

Crédit photo : © berc - Fotolia.com

Photo d'illustration

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi