Témoignage

Bennett, 17 ans (80)

Je suis une jeune fille de 17 ans et j'ai été diagnostiquée à l'âge de trois ans. Ça fait donc pas mal de temps. Je n'ai jamais eu aucun problème avec le fait d'être diabétique, je pense que c'est en partie, dû au fait que j'ai été diagnostiquée très tôt. Je vois partout écrit "être diabétique n'est pas une chose facile bla bla bla...", mais il faut relativiser, je pourrais être en train de crever d'un cancer en phase terminale, ou de mourir de faim.

Durant toute ma (jeune) vie, j'ai eu cette mentalité. Je pense que je n'ai en aucun cas le droit de me plaindre parce que plein de gens souffrent dans le monde. Cependant, je reproche certaines choses à mes médecins. Des choses vraiment importantes à l’adolescence qui peuvent vous pourrir la vie. Par exemple, le manque d'informations.

 

On s'est très bien occupé de moi quand j'étais chez les enfants, puis j'ai dû passer chez les adultes il y a un an et demi environ. Sauf que là, c'est devenu " silence radio ", rendez vous tous les 8 mois... Personne ne m'a parlé des effets de l'alcool sur le diabète (j'en ai fait les frais...), de la manière de vivre, des relations sexuelles (j'en ai aussi fait les frais), le fait d'être enceinte, des risques en cas d'hyperglycémie régulière, du problème avec le permis de conduire...

 

Du coup, j'ai du faire mes propres expériences et honnêtement, je pense que j'ai vraiment eu de la chance parce que quelques fois j'ai eu peur... Ça ne me dérange pas d'être diabétique, me piquer et faire attention à ce que je mange est devenu une habitude. Mon problème, c'est tout ce qui va avec.

 

Comme personne ne me repondais, je suis allée voir sur internet, ça a été la pire chose que je n'ai jamais faite...J'écris ce message pour que d'autres futurs adolescents ne vivent pas ce que j'ai vécu. Etre diabétique est loin d'être une fatalité, comme je l'ai dit plus haut, vous pourriez être mort. Gardez vraiment ça en tête...

 

Crédit photo : © Fotolia - Eléonore H
Photo d'illustration

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi