Témoignage

David, 16 ans

Je m'appelle David, j'ai 16 ans, j'habite en Saône-et-Loire et je suis DID depuis un an.

Mes parents et moi-même avons été abasourdis par ce diagnostic. Mon diabétologue et sa formidable équipe nous ont beaucoup aidés à surmonter cette épreuve.

 

Il fallait apprendre à vivre avec le diabète. Tout d'abord, j'ai repris la gymnastique, que je pratique depuis l'âge de 4 ans. Je me suis battu alors que je n'avais plus de forces. J'ai fait de longues séances quotidiennes de musculation pour retrouver mon niveau. Et, au mois de mars 2001, je suis devenu champion départemental, puis vice-champion régional... pour enfin terminer troisième au championnat de France !

 

Je n'écris pas pour faire l'éloge de mes résultats, encore modestes, mais plutôt pour dire aux jeunes dans mon cas que l'on peut faire du sport, malgré tout. Nombre de diabétiques décident d'arrêter le sport par peur d'un déséquilibre. Pour moi, c'est tout le contraire ! Le sport est un des éléments du traitement et, je peux l'assurer, mon diabète est parfaitement équilibré, même en m'entraînant 25 heures par semaine.

 

J'ai eu l'an passé un autre défi à relever. Je devais entrer en seconde. Encore fatigué après mon hospitalisation, j'ai dû intégrer un nouvel établissement et m'organiser afin d'éviter les hypoglycémies et faire mes injections dans de bonnes conditions. Cette année s'est bien déroulée et, par la suite, je me destine à un métier du sport.

 

Le diabète n'est pas un handicap, alors faites comme moi : battez-vous et n'hésitez pas à vous entourer d'équipes médicales compétentes et d'associations qui vous guideront et vous conseilleront.

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi