Témoignage

Fabienne, 43 ans (78)

Diabétique de type 1 diagnostiquée depuis le 1er avril dernier, j'ai d'abord plutôt bien accepté ma maladie et toutes ses contraintes. Puis, les semaines passant, la difficulté à trouver l'équilibre, la sensation d'être différente des autres ont fait que j'ai tout rejeté en bloc... pas pour très longtemps, car le médecin m'a bien fait comprendre que je mettais ma vie en jeu.

Alors retour au traitement, l'âme en peine et toujours pas équilibrée, m'hypoglycémiant comme pour me punir...

 

Puis une collègue de travail est revenue d'Afrique. Elle avait rencontré une jeune femme touareg dans une région désertique. Cette femme est diabétique... sans aucun traitement possible. Elle m'a montré la photo : une femme squelettique et épuisée.

 

Et là, j'ai compris la chance que j'avais. Grâce à l'accès aux soins, juste parce qu'on est dans le bon pays, je peux vivre "quasi" normalement. Aujourd'hui, je ne m'autorise plus à me plaindre même si je suis toujours pas équilibrée ! Mais je peux danser, voyager, bouger comme tout le monde grâce à l'insuline que j'ai toujours à disposition. Ca a été une grande leçon pour moi. Je tenais à partager ça avec vous.

 

Crédit photo : © goodluz - Fotolia.com

Photo d'illustration

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi