Témoignage

Jessica, 28 ans

Ma mère est diabétique, mes grands parents le sont aussi, mes oncles et mes tantes le sont aussi...J'étais fort fatiguée, mal aux jambes en permanence, j'avais jamais vraiment les idées claires ou rarement... maintenant je sais pourquoi...

Ma mère dans la cinquantaine, a eu beaucoup de mal à accepter le diabète, on a toujours mangé sainement, pas trop de biscuits, pas trop de bonbons, beaucoup de légumes...Je n'ai pas encore 30 ans et j'ai appris que le diabète fait partie de ma vie. Comme un vieil ami qu'on a pas forcément envie de voir mais qui est toujours la. Je suis maladroite, je dois penser un peu plus à mes plaies maintenant. Le sport, on y pense pas non plus. Toutes ses petites choses auxquelles personne ne prête vraiment attention. Ces petites choses qui sont notre quotidien, réapprendre notre routine. Le vrai problème n'est pas tellement de vivre avec le diabète mais ce sont les autres qui ne tentent pas de comprendre notre quotidien : «  Tiens, prends un biscuit ! », « Prend le voyons !», « C'est pas ça qui va te tuer ! » Et puis d autres disent : « Les diabétiques sont gros ou maigres. » Je ne pense pas que le diabète ait une préférence... je suis ni l'un ni l'autre. Je suis moi, j ai 28 ans, toutes mes dents et je suis diabétique. Le soleil se lève tous les jours, le ciel n'est pas encore tombé, j ai toujours mes dix doigts et mes dix orteils. Tout va bien.

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi