Témoignage

MANON, 31 ans

J'ai été diagnostiquée diabétique de type 1 il y a un peu plus de 2 ans, à l'âge de 29 ans. Mes symptômes ? Perte de poids inexpliquée (j'ai toujours été une grosse mangeuse), sensation de soif intense, besoin d'uriner plusieurs fois par nuit. L'annonce a été un choc immense, pour mon entourage comme pour moi. Je suis restée à l'hôpital 10 jours, je l'ai vécu comme un lavage de cerveau tant il y avait de choses à apprendre. Depuis mon diagnostic, tout a changé : je dois constamment surveiller ma glycémie, porter une pompe à insuline 7/24, avoir toujours avec moi du sucre, un stylo à insuline au cas où ma pompe dysfonctionne et plein d'autre matériel... Disons qu'il n'y a plus de place à l'insouciance.

Le plus dur pour moi reste de me piquer tous les 3 jours pour me mettre le cathéter dans le ventre. Pourtant, ça ne fait pas mal mais psychologiquement je n'arrive pas à m'habituer, c'est tellement pas naturel de devoir se piquer soi-même ! Mais je relativise beaucoup, j'estime avoir eu de la chance d'être diagnostiquée à l'âge adulte, j'étais en mesure de comprendre ce qui m'arrivait. J'admire sincèrement les parents qui doivent gérer des bébés diabétiques ou encore les enfants et ados qui doivent apprendre à vivre avec ça si jeunes.

Heureusement, nous sommes très bien accompagnés. Cela a été mon cas depuis mon diagnostic et je remercie chaleureusement toutes les personnes (médecins, infirmiers, associations de malades, etc.) qui m'ont aidées, soutenues, accompagnées d'une façon ou d'une autre depuis mon diagnostic. Je fais notamment partie de groupes Facebook de diabétiques de type 1, c'est une précieuse mine d'informations et une communauté extrêmement réactive et solidaire. Grâce à eux, je sais que je ne suis pas seule face à la maladie et c'est devenu un véritable réconfort au quotidien. J'ai l'impression de faire partie de la grande famille de diabétiques et ce sentiment d'appartenance est inestimable. Merci à tous pour votre soutien. Ensemble, battons nous pour faire connaitre le diabète de type 1 !

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi