Témoignage

Nelly , 37 ans

Je suis diabétique depuis 7 ans. J'ai eu un diabète gestationnel durant ma première grossesse, juste suivre un régime. Et pour la deuxième grossesse, diabète gestationnel sous insuline. J'ai accouché, j'avais soi disant plus cette maladie et un an après, déclarée DT2.

J'ai vécu trois mois incompréhensibles, fatiguée, perte de poids, infections vaginales à répétition. Je pensais que c'était à cause de la fatigue quand je m'occupais de mon bébé. Les nuits étaient difficiles. Mon docteur me prescrivait des vitamines et ne comprenait pas mon état.

J'ai frôlé le coma acidocétosique, mon mari était choqué de mon teint gris et de ma maigreur. Enfin voilà un peu près comment j'ai découvert mon diabète. Cette maladie est sournoise. J'ai l'impression de ne pas être malade et des fois elle me le rappelle brutalement. Quand la pompe me joue des tours par exemple. Ça te rappelle à l'ordre et puis devant les autres, aussi, on fait comme si de rien n'était mais réellement ils ne savent pas la contrainte quotidienne. Alors certains vont dire " Il y a pire ! " mais désolée je ne me sers pas du malheur des autres pour me sentir mieux ! Tout le monde a le droit d'en avoir marre même le non malade. Juste pour dire que ce n'est pas si simple. Pour ma part, je le vis généralement bien sauf quand mon corps s'affaiblit d'un coup, j'ai toujours été la fille forte physiquement et psychologiquement, j'ai cette réputation et oui, quand on a toujours eu une énergie au top, c'est dur d'accepter et cette faiblesse...Enfin, j'aurais pleins choses à dire sur cette maladie. D'où mon témoignage, c'est la première fois que j'en parle.

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi