Témoignage

Patricia, 49 ans (35)

Je suis diabétique depuis 37 ans et j'ai connu moi aussi les seringues en verre qu'il fallait stériliser. Côté matériel d'analyse, la médecine a beaucoup avancé. Deuxième patiente sous pompe à insuline à Rennes, j'ai également connu les pompes à insuline non programmables, lourdes et encombrantes.

Avec tous ces progrès dont l'insulinothérapie fonctionnelle, les médecins vous disent que vous pouvez "vivre comme tout le monde". Sur ce propos, je ne suis pas d'accord avec eux, je dis simplement que l'on vit "avec" son diabète.

 

Dans la vie professionnelle, ce n'est pas toujours évident. Tant que vous n'avez pas de malaise, le diabète ne se voit pas mais le jour où le malaise arrive et qu'il se transforme en coma hypo, là, on commence à paniquer.

 

Au fil des années, le diabète vous rappelle à l'ordre, néanmoins, je profite de la vie en m'adaptant. Heureusement, je suis entourée d'amis qui comprennent et c'est très important.

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi