Témoignage

Robert, 50 ans (42660)

Je suis diabétique de type 1 diagnostiqué depuis janvier 2016...Je souhaite laisser ce témoignage pour prouver que le diabète n'empêche pas une activité sportive intense. Je fais du vélo sur route environ 8000 km par an, je fais également un peu de course à pied. J'avais de grands projets pour cette année et puis le diagnostic est tombé mi janvier, 3-4 jours de flottement et puis j'ai repris l'entraînement très à l'écoute de mon corps et des sensations.

Mon premier objectif de l'année était le tour des Flandres début avril, une épreuve longue de 230 km et tout s'est passé à merveille. J'ai même retrouvé des sensations perdues cet hiver avant la découverte du diabète. C'est donc le moral bien regonflé que je me suis tourné vers mon second objectif : une épreuve dans les Alpes pour lutter contre la mucoviscidose," le Défi des Fondus de l'Ubaye " fin juin. De longues semaines d'entraînement aussi bien physique que de gestion de la glycémie et de l'insuline. Quelques erreurs mais finalement pas de difficultés insurmontables.

 

Et le 25juin, je suis venu à bout de mon défi : ascension de 5 cols dont 4 au dessus de 2000 m dans la même journée. 210 km pour 5350 m de dénivelé, 11h30 d'effort. Je peux ainsi témoigner que le diabète ne m'a pas empêché de vivre normalement, ça a même décuplé ma fierté.

 

Mon prochain objectif est le marathon de Lyon en octobre 2016. Ce témoignage se veut un simple encouragement à ceux qui se trouvent désemparés face à la maladie. Il faut continuer à avancer et pouvoir se dire que nous pouvons encore avoir notre vie en main.

 

Crédit photo : © Fotolia - Rido

Photo d'illustration

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi