Témoignage

Stéphanie

Je suis diabétique de type 1 depuis 13 ans. J'ai eu mon premier enfant à 38 ans. Ma grossesse était sous surveillance mais elle s'est déroulée sans incident majeur (hormis un œdème en fin de grossesse). Mon accouchement a été provoqué et j'ai subi une césarienne. Le bébé était en bonne santé ! (45 cm et 2,8kg).

Par contre, j'ai déploré la séparation immédiate avec mon bébé qui était sous surveillance glycémique. J'ai souhaité allaiter, ce qui n'était pas possible car il était trop petit et présentait un torticolis (que l'on a traité par ostéopathie).


Ensuite j'ai voulu perdre du poids et mon diabéto m'a prescrit un régime hyperprotéiné et du Mediator... et j'ai fondu...Cela n'a eu aucune conséquence, mon bilan cardiaque est normal.

Côté sexualité, j'ai une perte de libido mais des fois dans l'action ça revient, heureusement !

Mais je ne suis pas en demande...

Je n'ai pas eu de douleurs ou de perte de sensation clitoridienne, pourtant, à une période, j'étais fortement déséquilibrée (hémoglobine glyquée supérieure à 12%), aujourd'hui ça va, mon taux est en dessous de 7%. Je me demande si tout cela est lié au diabète car il y a vraiment eu un avant et un après ! J'ai abordé la question avec mon gynécologue qui m'affirme que tout rentrera dans l'ordre  avec le temps ! Un peu simpliste !

Aujourd'hui  je suis maman d'un petit garçon de 5 ans et demi et je suis sous pompe depuis 10 mois mais il a fallu apprivoiser la machine. Nous l'avons nommé "Toto". Je lui ai expliqué qu'il avait un pancréas dans son ventre et moi un toto à la place. Tout se passe très bien!


Depuis j'ai dédramatisé les visites à l’hôpital, en novembre 2010 : insulinothérapie fonctionnelle, et dernière hospitalisation en janvier 2011 pour une réadaptation alimentaire.

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi