Témoignage

Stéphanie, 42 ans (78)

J'ai un diabète depuis l'âge de trois ans. Autant dire depuis bientôt 40 ans ! La vie sans lui je n'ai jamais connu alors je comprends que les personnes et les jeunes surtout, qui le déclarent en pleine enfance, adolescence ou à l'âge adulte ont l'impression que tout s'écroule. Je comprends ce sentiment de rejet et de désespérance.

Moi j'ai connu, comme disaient d'autres témoins " ne plus vouloir se piquer ", faire un peu comme on veut. Ceci dit, le diabète ne se fait pas oublier et on est bien vite obligé de refaire attention. Je voulais surtout dire à certains et certaines, que l'on peut tout faire avec le diabète et tout manger ! Aujourd'hui les mentalités ont changé mais à la fin des années 80/90 plein de choses étaient déconseillées voire interdites (la plongée, le saut en parachute, certains sports...) et bien moi, j'ai tout fait ! Au fond de moi, je dois sans doute être un peu rebelle.

Tout n'est qu'une question de gestion : gestion du traitement, de la nourriture. Il faut bien informer ceux qui sont avec nous lors de l'activité et puis voilà ! Je me réjouis de voir qu'il n'est plus interdit à un diabétique de faire de la plongée par exemple. Ne vous refusez rien sous prétexte d'être " malade ". Moi, je ne me suis jamais sentie malade, sans doute parce que je l'ai toujours été mais on vit très bien avec, même si parfois, il y a quelques contraintes. Il ne faut rien s'empêcher !

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi