Témoignage

Valérie, 48 ans (18)

Quand je me suis retrouvée aux urgences ce vendredi 5 juillet 2013 pour mon fils de 17 ans (18 ans le 11 juillet), je me sentais honteuse et "mauvaise mère". Quelques heures auparavant, mon fils attend devant son lycée avec ses copains pour les résultats du bac. Il m'appelle vers 10h10 pour me dire qu'il passe le rattrapage et que son copain lui demande de vérifier s'il n'est pas diabétique...

Depuis 1 mois mon fils avait perdu presque 18 kilos. Je n'avais pas cru qu'il perdait autant. Cela correspondait au moment où je souhaitais changer notre mode alimentaire pour qu'il perde les 8 kilos qu'il avait en trop. Famille monoparentale, travaillant à 1h30 de chez moi et rentrant à 20h le soir, exténuée, je n'avais pas vu que sa santé se dégradait.

 

Quand je l'ai vu rentrer ce jour là à la maison fortement essoufflé, vomissant, se jetant sur l'eau pour boire, déshydraté, avec des cernes noirs sous les yeux, j'ai eu très peur. J'ai appelé mon médecin traitant qui l'a reçu immédiatement et nous a demandé d'aller avec son courrier aux urgences. Mon fils risquait dans 24 heures de tomber dans un comas diabétique! Nous sommes passés tout de suite, devant les enfants et les personnes âgées.

 

Un semaine d'hospitalisation, aidés et soutenus par des professionnels à l'écoute. Le pédiatre a permis à mon fils une sortie exceptionnelle pour se rendre au rattrapage. Quel choc! Je ne connaissais pas cette maladie et si mon témoignage peut aider quelqu'un...

 

Grâce à son camarade, j'ai pu réagir à temps. Je le remercie infiniment: il connaissait les signes du diabète par son père qui est diabétique depuis de nombreuses années. L'équipe médicale m'a aidée à déculpabiliser. Maintenant je me lance dans l'action pour soutenir mon fils et me rendre utile. Mon fils a eu son bac et il part à Tours à la rentrée pour faire une licence de biologie !

 

Crédit photo : © Alexander Raths - Fotolia.com

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi