Témoignage

Véronique, 38 ans (39)

Maladie à vie A l'annonce d'un diabète, t'en prends pour perpét'. C'est comme en prison, y'a de quoi péter les plombs. Adieu bonheur, bonjour docteur.

A l'annonce d'un diabète,

T'en prends pour perpét'.

C'est comme en prison,

Y'a de quoi péter les plombs.

Adieu bonheur, bonjour docteur.

 

Soudain l'insuline

Devient ta meilleure copine.

Entre hypos et hyper,

Souvent tu désespères.

 

Faute juste faire attention,

Pour éviter les complications.

Apparemment tu vis normalement,

Pourtant, ce n'est pas si évident.

Tu te soignes avec le sourire,

Mais sans jamais guérir.

 

A ceux qui se reconnaîtront,

Ils trouveront que j'ai raison.

A ceux qui me trouvent pessimiste,

Je réponds que je suis simplement réaliste.

 

Je suis Véronique

La diabétique.

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi