Chocolats de Pâques : comment choisir parmi la multitude des offres ?

Bien connu pour ses vertus « anti-stress », le chocolat (surtout le chocolat noir, plus riche en cacao) renferme du  tryptophane, une molécule qui, en présence de glucides, a la capacité de se « transformer » en sérotonine, un neurotransmetteur « du plaisir ». De plus, sa richesse en magnésium et en fer en fait un atout pour lutter contre les baisses de moral.
 

Seulement, le chocolat contient également beaucoup de matières grasses et de sucre (plus un chocolat est « noir » plus il est riche en lipides, moins il l’est, plus il contient du sucre), ce qui implique de limiter sa consommation : 1 à 2 carrés par jour, soit 10 à 20g suffisent à apporter les nutriments importants pour le plaisir tout en limitant l’apport calorique (1 carré de 10 g = environ 50 calories).

 

Retrouvez :


Notre article :


Chocolat et diabète : privilégiez la qualité

Notre recette de Pâques :


Muffins poire, noisette et chocolat