Influence des bactéries gastriques sur l’apparition de maladies auto-immunes

Le microbiome c’est-à-dire l’ensemble des bactéries qui colonisent notre organisme, particulièrement le système gastro-intestinal, pourrait jouer un rôle dans l’apparition de maladies auto immunes en fonction du sexe de l’hôte.
 

Une équipe canadienne a fait une découverte intéressante : les chercheurs ont implanté des bactéries gastro-intestinales issues de mâles chez des femelles qui, habituellement, développent à 85% un diabète comparable au diabète de type 1.


Après implantation, seulement 25% des femelles développaient la maladie. Ceci prouve que le microbiome a un rôle dans les maladies qui nous affectent. Il joue donc un rôle de véritable partenaire de notre organisme.

De plus, en implantant des bactéries issues du système gastrique de mâles, ils ont pu démontrer que, chez les femelles, le taux de testostérone augmente. Il était complètement inattendu de voir que les microbes issus de mâles ou de femelles avaient un tel rôle dans l’équilibre hormonal.

Cette étude constitue donc une avancée importante dans l’idée que les bactéries présentes dans notre organisme influent radicalement sur notre état de santé. Il confirme aussi l’hypothèse hygiéniste qui postule que l’augmentation importante des maladies auto-immunes et inflammatoires depuis une cinquantaine d’années pourrait être liée au changement du type de bactéries présentes dans notre organisme.

Source:  Science. 17 Janvier 2013
Sex Differences in the Gut Microbiome Drive Hormone-Dependent Regulation of Autoimmunity.
Markle JG, Frank DN, Mortin-Toth S, Robertson CE, Feazel LM, Rolle-Kampczyk U, von Bergen M, McCoy KD, Macpherson AJ, Danska JS.

 

Auteur : Loïc Leroux
 

Pour soutenir la recherche :

 

Je fais un don