Lancement du 4ème Programme national nutrition santé

Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, a lancé fin septembre le 4ème Programme national nutrition santé (PNNS) visant à permettre aux Français de rester en bonne santé grâce à une meilleure alimentation et à une activité physique régulière.

Ce programme prend en compte le Nutri-Score (le système d’étiquetage nutritionnel permettant aux consommateurs de faire des choix éclairés), son emblème, qui deux ans après sa sortie est plébiscité par les Français, selon la 3ème vague d’enquête de Santé Publique France*.

Les 10 mesures phares du PNNS 2019-2023**

•    Promouvoir  les  nouvelles  recommandations  nutritionnelles
•    Augmenter les fibres, réduire les quantités de sel, sucres, gras dans  les  aliments  de  consommation  courante  par  un  engagement  ferme  des  acteurs  économiques  dès  2020  et  promouvoir  le  Nutri-Score,  en  visant  à  le  rendre  obligatoire  au  niveau  européen
•    Réduire  la  consommation  de  sel  de  30%  d’ici  2025  (engagement de la France auprès de l’OMS)
•    Protéger  les  enfants  et  les  adolescents  d’une  exposition  à  la  publicité  pour  des  aliments  et  boissons  non  recommandés
•    Permettre à tous de bénéficier d’une restauration collective de qualité en toute transparence
•    Étendre l’éducation à l’alimentation de la maternelle au lycée
•    Développer  la  pratique  d’Activité  Physique  Adaptée  pour  les  personnes   atteintes   de   maladies   chroniques
•    Renforcer  la  prescription  d’Activité  Physique  Adaptée  par  les  médecins
•    Veiller à l’alimentation de nos ainés
•    Promouvoir  et  partager  au  niveau  national  les  actions  locales  innovantes,  sources  de  créativité

Un retour encourageant sur le Nutri-Score*

Chez les personnes connaissant le logo, sa présence a pu modifier ou amplifier certains de leurs comportements. Ainsi, près d’un quart d’entre elles estiment que le Nutri-Score leur a déjà fait :

  • Changer durablement certaines habitudes alimentaires (25%, + 10 points par rapport à avril 2018)
  • Choisir un produit avec un meilleur score plutôt qu’un autre avec un moins bon score au sein d’un même rayon (24%, + 10 points)
  • Limiter l’achat de produits avec de moins bons scores (23%, + 9 points)
  • Changer de marque pour un même produit (23%, + 12 points)

Près de 9 Français sur 10 se disent favorables à ce qu’il devienne obligatoire.

Ce nouveau PNNS va dans le sens de nos propositions dans le cadre des Etats Généraux du Diabète et des Diabétiques :

  • Proposition 1 : mettre en place, coordonner, financer et évaluer une politique d’éducation à la santé permettant à chaque citoyen de préserver son capital santé

Rendre obligatoire l’éducation à la santé dans les écoles maternelles, élémentaires, collèges et lycées.
Lancer un plan pluriannuel « promotion de la santé »
Donner les compétences aux collectivités en matière de promotion de la santé.

  • Proposition 2 : augmenter la qualité des produits industriels et donner aux citoyens les capacités de faire des choix éclairés

Pour que chaque citoyen puisse consommer des produits industriels de qualité et qu’il soit orienté pour faire des choix éclairés

Suivez nos actions sur Après les Etats Généraux du Diabète et des Diabétiques, on agit !

 

Lire l’intégralité de l’étude

 

*Source  : https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/nutrition-et-activite-physique/documents/enquetes-etudes/nutri-score-evolution-de-sa-notoriete-sa-perception-et-son-impact-sur-les-comportements-d-achat-declares-entre-2018-et-2019

**Source : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/pnns4_2019-2023.pdf