Le parlement européen en faveur d’une stratégie de lutte contre le diabète

Le 14 mars dernier, le Parlement européen a adopté une résolution dans laquelle il appelle la Commission et les états membres de l’Union Européenne à mettre en place une stratégie ciblée de lutte contre le diabète. Celle-ci doit reposer principalement sur la prévention, le dépistage, la gestion du diabète, l’éducation et la recherche.

Dans cette résolution, les députés européens demandent également un soutien continu au financement de la recherche sur le diabète. Ils invitent la Commission européenne à développer des critères et des méthodes normalisés de collecte des données sur le diabète et à améliorer la coordination de la recherche européenne.


Ils insistent auprès des états membres sur la nécessité  de mettre en œuvre des programmes nationaux de lutte contre le diabète, en faisant notamment du dépistage précoce une priorité. D’autant qu’il est possible de prévenir le diabète de type 2, notamment en intégrant davantage la prévention et la réduction des facteurs de risques dans les politiques relatives à l'environnement, à l'alimentation et aux consommateurs.


Par l’adoption de cette résolution, le Parlement européen veut envoyer un message fort sur l’urgence et la nécessité de s’attaquer à l’épidémie de diabète qui sévit en Europe. D’après plusieurs études citées dans la résolution :

  • Plus de 32 millions d’européens sont diabétiques (environ 10% de la population européenne).
  • Le  diabète est l'une des maladies non-transmissibles les plus répandues en Europe, où le nombre de personnes diabétiques devrait augmenter de 17% d'ici 2030, du fait de l'obésité endémique, du vieillissement de la population et d'autres facteurs.
  • Actuellement 50% de l'ensemble des diabétiques ignorent leur maladie, alors que 325 000 décès sont attribués au diabète chaque année dans l'Union Européenne.

L’AFD se réjouit de cette volonté et de cet engagement politique de lutter dans toute l’Europe contre l’épidémie de diabète.

 

Fidèle à ses valeurs et ses missions, l’AFD restera l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics pour permettre de concrétiser cette résolution en actes. Engagée depuis plus de 70 ans contre le diabète, l’AFD agit sur tous les fronts prioritaires énoncés par le Parlement Européen. Dans le contexte électoral actuel, cet appel à la mobilisation doit maintenant être entendu par tous les candidats. Nous y veillerons scrupuleusement.


Le site IDF Europe

 

Le Communiqué de Presse