Aller au contenu principal

Pendant le Covid-19, les autres pathologies continuent de faire des victimes

Après avoir alerté les pouvoirs publics sur les défaut de prises en charges et les ruptures de soins constatés (Voir CP : Le traitement des urgences cardiovasculaires et neurovasculaires reste une priorité en période épidémique : APPELEZ LE 15), la communauté scientifique et professionnelle de la cardiologie et des maladies vasculaires et neuro vasculaires souhaite rappeler aux patients la nécessité de poursuivre une prise en charge rapide et adaptée aussi bien préventive que curative.

La Fédération Française des Diabétiques se fait le relais de ce message :

Les personnes atteintes de diabète sont particulièrement exposées à faire ce type d’accidents. Il est donc fondamental de poursuivre les traitements et le suivi cardiologique nécessaires tout autant que le suivi diabétologique voire podologique, ophtalmologique ou néphrologique pour les personnes concernées. Les cardiologues hospitaliers ou libéraux restent à votre disposition et à celle de vos médecins traitants.
Par prudence et pour ne mettre en danger de contamination qui que ce soit, ils se sont organisés collectivement et vous proposent cette marche à suivre.

La Fédération Française des diabétiques a contribué à la réalisation de cette fiche pratique (voir ci-dessous) en cohérence avec les besoins et les précautions nécessaires dans cette période épidémique et les recommandations de la Haute Autorité de Santé.
Parlez-en avec votre médecin traitant ou votre diabétologue.

Mais surtout  si vous ressentez  des signes inquiétants : douleurs dans la poitrine, malaises intenses ou pertes de connaissance, essoufflements inhabituels, début de paralysie ou gène à la parole : n’hésitez pas, APPELEZ LE 15

 

Documents associés