S’adapter aux besoins des personnes âgées diabétiques, une nécessité

La prévalence du diabète augmente avec l’âge : en France , une personne âgée sur 4 de plus de 75 ans est diabétique (et plus de 1 homme sur 5 âgé de 70 à 84 ans  en 2015*).

 

Toutefois, nous ne sommes pas tous égaux face aux impacts du vieillissement sur notre santé.

Que l’on soit une personne âgée en bon état de santé (autonome),  ou fragile (à risque de développer des maladies) , ou dépendante (atteintes de plusieurs pathologies), les objectifs glycémiques, les traitements et la prise en charge globale doivent être individualisés. Dans ces dernières recommandations, la Société Francophone du Diabète avait notamment souligné la nécessité de prendre en compte les populations âgées diabétiques de type 2 qui ont besoin d’une prise en charge médicamenteuse au cas par cas.

Néanmoins, pour proposer une prise en charge adaptée à chacun, d’autres facteurs, souvent ignorés, doivent être également pris en considération. D’après les dernières études du Diabète LAB, les personnes âgées diabétiques ont besoin d’un accompagnement en fonction de leur histoire, du contexte de leur vie et de leur vécu avec la maladie.

Source : Prévalence du diabète traité pharmacologiquement (tous types) en France en 2015. Disparités territoriales et socio-économiques
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2017/27-28/pdf/2017_27-28.pdf

Pour en savoir plus, découvrez l’article du Diabète LAB :
Les personnes âgées diabétiques : un enjeu de santé publique

Crédit photo : © Fotolia