L'arrêt du tabac reste bénéfique pour les personnes diabétiques

En plus d’entraîner des maladies cardiaques et pulmonaires, le tabac augmente le risque de diabète de type 2. Mais certaines études suggèrent que l’arrêt du tabac augmente la glycémie des personnes diabétiques. Une équipe de chercheurs britanniques vient de faire le point sur le sujet.

Une étude de cohorte sur plus de 10 000 personnes

Les scientifiques se sont basés cette fois sur une étude de cohorte de 5 ans, de 2005 à 2010. Ils se sont intéressés aux cas de 10 692 fumeurs adultes tous atteints de diabète de type 2. Parmi eux, 3 131 individus ont arrêté de fumer pendant au moins un an. L’hémoglobine glyquée de tous ces patients a alors été analysée.

Une légère augmentation de la glycémie

Après ajustement en fonction des différents facteurs de risque, il apparaît en effet que l’HbA1c des anciens fumeurs augmente légèrement de 0.21 % durant la première année de sevrage. Mais ensuite, l’hémoglobine glyquée baisse pour revenir au niveau des fumeurs qui n’ont pas arrêté. Ce changement est indépendant de la prise de poids.

L'étude conclue que le bénéfice d’un arrêt du tabac reste évident pour les personnes diabétiques (comparé au risque de légère hausse de la glycémie), et que le sevrage tabagique doit cependant s’accompagner d'un contrôle renforcé de la glycémie, au moins la première année.

Source : Lancet Diabetes & Endocrinolology. 29 Avril 2015
The association between smoking cessation and glycaemic control in patients with type 2 diabetes: a THIN database cohort study.
Lycett D et al.

 

Auteur  : Loïc Leroux
Crédit photo : © Fotolia - Sabphoto