Témoignage

Léa, 23 ans

Moi c'est Léa, 23 ans, bientôt 24. Dans quelques jours, cela fera 10 ans que je suis diabétique. Je ne peux pas dire comme certains que ma vie a changé quand j'ai appris que j'étais diabétique. Tout simplement parce que j'ai mis 9 ans à comprendre réellement que j'étais diabétique. Le déni. On pense que l'on a accepté, sans jamais prendre conscience que ce n'est pas le cas. On saute les injections, on saute les dextros, on mange des fastfoods sans se soucier de rien. On ne veut pas entendre parler de diabète, surtout pas, de quiconque, encore moins de ses proches. On minimise l'impact, on se dit que notre corps tiendra... on se sent normal, on se dit qu'après tout, on est comme les autres... peut être un peu trop.

Jusqu'au jour où la sentence tombe : début de néphropathie. Les reins que l'on croyait invincibles ont faibli. Ils ne sont pas si invincibles que ça en fait. Comme tout le reste. Pauvre conséquence du déni. Puis on prend conscience, je prends conscience, de ce que cela implique. Je prends conscience que je suis diabétique. Cela est difficile, très difficile même. Imaginez...9 années de déni. Mais je finis par accepter. Le plus dur à mes yeux est fait. Il n'y a plus qu'à agir. Et à se battre à vie. J'ai 23 ans, bientôt 24. Dans quelques jours, cela fera 10 ans que je suis diabétique. Et cela fait 6 mois que le diabète a réellement changé ma vie.

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi